Le samedi 16 janvier 2016,  Bei Bei le panda géant né le 22 août 2015 au zoo de Washington a fait ses premiers pas en public devant des dizaines de personnes.

648x415_bei-bei-panda-zoo-washington

Sur cette photo, on voit Bei Bei découvrir son nouvel environnement

En effet, jusqu’à maintenant Bei Bei n’était visible qu’à travers une caméra, la « Panda Cam » qui permettait de le voir grandir dans un espace adapté au côté de sa maman Mei Xiang.

 

 

Trouver un panda parmi des bonhommes de neige

Saurez-vous retrouver le panda qui se cache au milieu de ces bonhommes de neige ? C’est le petit jeu proposé par le dessinateur Dudolf Gergely Dudas qui a proposé aux réseaux sociaux plusieurs petites énigmes illustrées, sous la forme d’un « Où est Charlie ? ». Ces images amusantes ont été partagées plus de 200.000 fois sur Facebook et continuent de faire le « buzz » sur la toile.

XVM95f7baec-aa2f-11e5-8684-269d18c21e28-750x750
XVM7c063200-aa2d-11e5-8684-269d18c21e28

Au-delà de l’aspect divertissant de ces petites vignettes, il est intéressant de constater que les internautes ne sont pas égaux dans la rapidité d’identification du panda caché. Tandis que certains vont mettre moins de dix secondes à trouver le panda, d’autres internautes éprouvent des difficultés et sont contraints d’utiliser des stratégies cognitives.

Ressources cognitives mobilisées

Quelles sont les ressources mobilisées par notre cerveau afin d’identifier le petit mammifère, caché au milieu de tous ces bonhommes de neige ? L. Cohen, professeur de neurologie à l’Hôpital de la Salpêtrière à Paris, avance l’idée que notre cerveau tente de localiser un élément « déviant » parmi des objets similaires. Si nous comparons le bonhomme de neige au panda, ce dernier présente des caractéristiques qui lui sont propres : sa tête est moins arrondie, il n’a pas de carotte à la place du nez, il ne sourit pas et présente des bras de couleur noire.

Ces caractéristiques qui définissent le panda peuvent être plus ou moins saillantes selon les observateurs et diminuer ainsi le temps de réaction pour détecter l’animal. L. Cohen estime que si un élément est saillant, le nombre d’objets présents tout autour n’augmentera pas le temps de la détection, l’élément « déviant » sautera aux yeux de l’observateur. Par contre, si les caractéristiques du panda ne sont pas suffisamment saillantes, le temps de réponse augmentera et la tâche sera plus difficile.

Par exemple, on voit sur l’image de Dudolf Gergely Dudas que les bonhommes de neige portent des accessoires (chapeaux, bonnets, écharpes, position de la tête, etc), autant d’éléments parasites qui attirent notre regard et accroissent la difficulté.

Autre difficulté présente sur ces images : le panda et le bonhomme de neige ont des caractéristiques communes qui peuvent entraver l’identification : oreilles similaires, couleurs blanche et noire, formes et contours de la tête presque identique.

Ainsi, si l’élément « déviant » ou saillant n’est pas significatif, l’individu devra utiliser des stratégies cognitives afin d’identifier le panda parmi tous ces bonhommes de neige. J. Nielsen, un chercheur qui analyse les comportements numériques évoquent la tendance des internautes à « scanner » le contenu d’une image ou d’un texte, soit le fait de lire de manière superficielle un contenu, sans être impliqué totalement mais suffisamment pour en retirer l’essentiel. La lecture du document s’effectuerait alors comme une lettre F, scannant l’image ou le texte de haut en bas jusqu’à identifier l’élément recherché.

Autre image, saurez-vous trouver le chat caché au milieu de ces chouettes/hiboux ?

XVM24838750-aa30-11e5-8684-269d18c21e28-750x750

bei bei le bébé panda

Rapide historique de la naissance de Bei Bei le bébé panda jusqu’à aujourd’hui.


22 août
 : la maman panda Mei Xiang donne naissance à deux jumeaux au National Zoo. Malheureusement, l’un des nouveau-nés meurt quelques jours plus tard. 


27 août
: le zoo fournit une nouvelle vidéo montrant Mei Xiang prendre soin de son bébé tout au long de la nuit. Elle positionne le petit panda dans ses bras de manière à lui offrir un meilleur maintien, Mei Xiang lui fait la toilette et reste attentive à ses petits cris. Ces différents gestes sont positifs car ils témoignent de l’attention maternelle de Mei Xiang. 


28 août
: les scientifiques de l’institution Smithsonian confirme que le bébé panda est de sexe masculin, une analyse de paternité montre que Tian Tian est le père de l’ourson. 

bei04


31 août
: Mei Xiang décide de manger de la canne à sucre et de boire du jus de pomme dilué par les soigneurs. La mère décide de prendre l’air en s’éloignant du bébé panda, permettant ainsi aux vétérinaires de bien l’observer à la caméra.


2 septembre
: Mei Xiang s’éloigne pendant quelques minutes de l’ourson permettant aux vétérinaires de faire un bilan de santé rapide et de s’assurer que sa croissance est bonne. Sur la vidéo ci-dessous, on observe des palpations au niveau de son abdomen, des mesures sont prises et des vérifications sur ses membres antérieurs et postérieurs sont effectuées. Il pèse alors 287,5 grammes, ses yeux sont toujours fermés et ses tâches noires sont de plus en plus prononcées. 

bei06


8 septembre
: Mei Xiang quitte sa tanière pour manger plus de bambou que lors de ses excursions précédentes. D’autres bilans de santé sur l’ourson sont effectués : il pèse 409,6 grammes, un poids normal pour son âge, les battements de son coeur sont normaux et ses yeux sont toujours fermés, ce qui est normal. 

bei05


17 septembre
: bébé panda mesure 31 centimètres et le vétérinaire constate des mouvements normaux. 

bei bei le bébé panda


25 septembre
: le bébé panda est baptisé « Bei Bei »

D’après les dernières informations du zoo, Bei Bei pèse désormais 1,33 kg et parvient à se dresser sur ses pattes avant et peut se déplacer quand sa mère Mei Xiang s’absente. 

 

Sources de l’article : 

http://www.statesman.com

http://www.france24.com

http://www.cbsnews.com

http://nationalzoo.si.edu

https://www.flickr.com

https://www.youtube.com

bei-bei-giant-panda

Le 25 septembre 2015, la première dame des Etats-Unis Michelle Obama et la première dame de Chine Peng Liyuan se sont rendues au National Zoo de la Smithsonian Institution à Washington DC afin de donner un nom au bébé panda né le 22 août 2015.

Bei Bei ou « trésor précieux »

Devant des jeunes élèves d’une école, elles ont révélé le nom du bébé panda, « bei bei » se traduisant par « trésor précieux », le second nom proposé « Ping Ping » n’aura pas été retenu.

bei-bei-giant-panda

Le zoo a l’habitude de nommer ses bébés pandas 100 jours après leur naissance afin de respecter les traditions chinoises. D’autre part, cette visite de Michelle Obama permet de rappeler les liens qui unissent la Chine et les Etats-Unis, qui ont accueilli leur premiers pandas géants en 1972.

Si vous n’avez pas suivi l’histoire du bébé panda Bei Bei je vous propose ce rapide historique : de la naissance de Bei Bei jusqu’à aujourd’hui.

bei07

Sources de l’article

http://www.statesman.com

http://www.france24.com

 

 

 

2C975ED800000578-3243169-image-a-3_1442834382261

Anniversaire de Pan Pan un panda géant de 30 ans

Comme nous l’avons précisé dans un précédent article, l’espérance de vie du panda géant est de 30 ans, ce qui équivaut à 100 ans chez l’homme ! C’est chose faite pour Pan Pan (« espoir » en chinois) le panda qui vient de souffler ses 30 bougies au Centre de protection et de recherche de Chengdu (en Chine) où il est pensionnaire.

Pour l’occasion, Pan Pan a eu le droit à un gros gâteau de glace sur trois étages :

Pendant 20 ans, Pan Pan a permis à 130 bébés pandas de naître, soit près d’un quart de tous les pandas vivants en captivité dans le monde. Soulignons l’effort de Pan Pan quand on sait que la procréation des pandas en captivité est une opération difficile. En effet, l’accouplement entre le mâle et la femelle dure entre 24 et 48h et ne se produit qu’une fois par an du mois de mars au mois de mai.

2C975EFD00000578-3243169-image-m-8_1442834402751

Sources de l’article

http://www.20minutes.fr

http://www.dailymail.co.uk/

http://www.lepoint.fr/

Bébé panda

Le panda n’est pas seulement un gros nounours noir et blanc, il est aussi le symbole de la protection de la nature dans le monde entier. En effet, il est l’emblème de l’organisation non gouvernementale (ONG) internationale de protection de l’environnement WWF (World Wide Fund, en français Fonds mondial pour la vie sauvage).

panda wwf

Pourquoi utiliser un panda comme logo ?

Le logo de WWF a été dessiné par Sir Peter Scott qui s’est inspiré de l’arrivée du panda Chi-Chi arrivé au zoo de Londres en 1961. Son slogan est le suivant : « Stopper la dégradation de l’environnement dans le monde et construire un avenir où les êtres humains pourront vivre en harmonie avec la nature : en préservant la biodiversité du globe, en garantissant une utilisation durable des ressources naturelles renouvelables ; en encourageant les mesures destinées à réduire la pollution et la surconsommation »

D’autre part, le panda est un animal reconnu et apprécié au quatre coin du monde et représente à lui seul la lutte contre la disparition des espèces. 50 ans après le panda géant est toujours l’emblème de WWF.

Panda wwf

le ballon de la WWF au brésil 

Le panda, un animal en voie de disparition

De 1974 à 1989 les forêts de bambou ont été considérablement réduites et à ce jour il ne reste plus qu’une vingtaine d’îlots forestiers situés dans les zones montagneuses du sud-ouest de la Chine. Grace à un système de préservation déployé par la Chine, environ 60% de la population des pandas est protégé sur le territoire. Mais la présence des hommes et de son agriculture (terre en friche, destruction des forêts) menace toujours la reproduction du panda et empêche leur libre circulation. En effet, les pandas ne peuvent pas migrer entre les îlots protégés et ne peuvent pas trouver d’autres forêts de bambous lorsqu’il vient à manquer.

Un autre fléau concerne le braconnage des pandas (peau de panda) qui, malgré une sensible baisse dans les années 80 et 90, reste une pratique encore répandue. Il existe également le commerce illégal des plantes médicinales et des bambous issus des habitats naturels des pandas. Enfin, les pandas peuvent être blessés ou tuer par des pièges illégaux posés pour d’autres animaux.

panda wwf

Madame Panda dans sa forêt de bambous 

Sources de notre article

Atlanta_Zoo_Panda

Que peut-on dire sur le panda géant ?

Et bien c’est un mammifère de la famille des ursidés (la famille des mammifères carnivores comme l’ours par exemple) que l’on retrouve dans la Chine centrale et la région du Tibet. Mais on retrouve majoritairement le panda dans le centre de la Chine dans les régions montagneuses recouvertes de forêts avec des bambous à profusion.

Quelles sont les différentes appellations du panda géant ? En Chinois « panda géant » correspond à « grand chat-ours » (大 dà « grand », 熊 xióng « ours », 猫 māo « chat ») tandis que dans le langage scientifique il est appelé « Ailuropoda melanoleuca,melanoleuca », signifiant « noir blanc ». Jusqu’en 1901 le panda géant était appelé par les anglophones « parti-coloured bear », puis une relation a été faite avec le panda roux avec qui il partage une caractéristique étonnante, un sixième doigt appelé « faux pouce ».

Panda

 

Description du panda géant

Sur le plan morphologique, le panda géant pèse entre 80 et 125kg et mesure entre 1m50 et 1m80. Les femelles sont de plus petite taille et ont une corpulence moins importante. Le panda est noir et blanc avec un pelage touffu qui le protège des basses températures, il a la particularité d’avoir un sixième doigt, son « faux pouce », qui lui permet d’attraper plus facilement les tiges de bambou. C’est un mammifère herbivore qui se nourrit exclusivement de bambous qu’il peut broyer facilement avec ses 42 dents.

Le panda géant dispose d’une bonne ouïe et d’un bon odorat mais sa vue, en revanche est peu développée.

Panda géant

 

Le panda et le bambou

L’habitat naturel du panda est la forêt de bambou qui est son aliment principal, en effet il peut engloutir jusqu’à 20Kg de bambous par jour tout en incluant parfois d’autres végétaux et même une faible quantité de viande. Le panda passe la majeure partie de son temps à dormir et à manger du bambou, il passe en moyenne 14 heures par jour à mastiquer sa plante préférée…quel gourmand !

Soulignons à ce sujet que les forêts de bambou sont menacées par l’exploitation agricole de l’homme qui utilise ces espaces pour des terres cultivables. Ainsi, son habitat naturel et son aliment de base ne cessent d’être détruits par l’activité humaine, c’est l’une des raisons de la disparition du panda.

Panda

 

Comment on fait les bébés chez les pandas ?

La reproduction du panda est un sujet délicat car il a une fécondité faible (que quelques jours par an) avec des difficultés à se reproduire en captivité. Afin de répondre à ces difficultés, les zoos ont souvent recours à l’insémination artificielle. La femelle donne naissance à 1,7 petit par portée et ne peut s’occuper que d’un seul bébé à la fois. A la naissance le bébé panda pèse entre 85 et 140 grammes, après 46 semaines le petit est sevré et devient totalement autonome vers 18 mois. L’espérance de vie du panda en captivité est entre 26 et 30 ans.

Panda

Sources de notre article  :